Chargement

Faut-il passer aux fonds flexibles ?

Posté le : 09/04/2018

Les fonds d'assurance-vie en euros ne rapportent plus grand-chose, 1, 6 % en moyenne en 2017. Pour faire mieux, il vaut mieux opter pour un contrat en unités de comptes qui permet de loger toutes sortes de fonds, notamment les fonds flexibles.
Il s’agit de placements dont la composition peut être modifiée régulièrement, en fonction du marché. Ils sont censés apporter un meilleur rendement que les fonds fixes. En effet, le gérant a toute latitude pour s'exposer ou non aux actions en fonction des contextes macroéconomique et boursier. C'est lui qui va procéder aux arbitrages nécessaires et choisir d’investir sur telles obligations, telles actions, or, matières premières. Il a tout latitude pour sélectionner des valeurs françaises, internationales ou plus particulièrement européennes.
L’évolution permanente du portefeuille du client ne nécessite pas de modifier à chaque fois le contrat entre le client et le fonds et donc de solliciter son avis ou son accord. Le fonds flexible est donc plus réactif par rapport aux évolutions du marché. Il permet aussi une diversification constante du portefeuille.
Principal inconvénient des fonds flexibles : la performance est liée aux choix du gérant. Par ailleurs, les frais prélevés par la gestion sont plus importants que ceux des autres fonds. Comptez en moyenne 1,25 % par an pour les fonds obligations, 2,1 % pour les supports actions et jusqu’à 2,45 % pour les fonds dits “flexibles”

Autres articles

L’AMF consulte sur les fonds indiciels cotés

Face à l’essor important des fonds indiciels cotés (exchange traded funds ou ETF), l’Autorité des marchés financiers souhaite faire évoluer sa doctrine et soumet à consultation publique trois propositions de modification.

Lire la suite

Les fonds monétaires ont le vent en poupe !

Amundi est la société de gestion qui a enregistré en octobre les plus fortes souscriptions nettes pour ses fonds vendus en Europe, avec 8,6 milliards d'euros, dont 7,94 milliards d'euros pour ses fonds monétaires, montre la dernière étude de Thomson Reuters Lipper.

Lire la suite

Vous souhaitez vous constituer progressivement un capital pérenne et le faire fructifier de façon sécure et efficace

Avec un apport initial en fonction de vos moyens, nous vous aidons à optimiser au maximum vos placements, en toute confiance.

Lire la suite

Vous souhaitez vous constituer progressivement un capital pérenne et le faire fructifier de façon sécure et efficace

Avec un apport initial en fonction de vos moyens, nous vous aidons à optimiser au maximum vos placements, en toute confiance.

Lire la suite

Un site pour retrouver les comptes en déshérence

Les banques et les assurances ont l’obligation de recenser les comptes inactifs et les contrats d'assurance-vie en déshérence et de rappeler leur existence à leurs titulaires.

Lire la suite

Bourse : 2016 dans la lignée de 2015 ?

2015 fut une année compliquée sur les marchés financiers et l’allocation d’actif en général avec une volatilité en hausse sur les principales classes d’actifs (actions, taux et devises) et des divergences (monétaires, croissances, valorisations) qui se sont creusées. 2016 ne devrait pas être très différente.

Lire la suite