Chargement

Emprunt immobilier : 10 ans maxi de domiciliation des revenus

Posté le : 05/06/2017

La loi Sapin 2 adoptée en décembre 2016 est venue encadrer cette pratique et une ordonnance présentée mercredi 31 mai dernier au conseil des ministres finalise cette mesure. Désormais les banques qui conditionnent l'octroi d'un crédit immobilier à la domiciliation des salaires devront en informer clairement l'emprunteur. En contrepartie, un avantage individualisé doit être obligatoirement consenti par l'établissement. La nature de l'obligation de domiciliation et de cet avantage devra être précisée. En outre, la durée de la domiciliation sera elle aussi réglementée. Un décret d'application fixera cette période à 10 ans maximum sans pouvoir excéder la durée du prêt. Au-delà de cette période, les établissements de crédit ne pourront pas exiger des emprunteurs qu'ils domicilient leurs salaires ou revenus assimilés sur toute la durée du crédit restante à courir. Si à l'échéance de ce délai, les emprunteurs domicilient leurs revenus dans un autre établissement, ils conserveront l'avantage individualisé jusqu'au remboursement intégral du prêt.

Autres articles

La fin du prêt à taux zéro

Selon le courtier Credixia, la majorité de ses banques partenaires ont d’ores et déjà pris la décision de cesser d’étudier les dossiers des emprunteurs éligibles au prêt à taux zéro (PTZ).

Lire la suite

Assurance de prêt : Pas de changement possible pour les contrats signés avant la loi Hamon

Il n'est pas possible, dans la plupart des cas, de changer d'assurance lorsque l'on a souscrit un prêt immobilier.

Lire la suite

Les taux des crédits immobiliers ont encore baissé

En octobre, les taux des crédits immobiliers se sont établis à 1,33 % en moyenne, contre 1,41 % en septembre, selon l'Observatoire crédit Logement / CSA.

Lire la suite

La guerre des prêts immo est déclarée !

Selon le courtier Empruntis, les banques se livrent une lutte acharnée pour vous vendre un crédit immobilier. Profitez-en !

Lire la suite

Pourquoi le Brexit fait chuter les taux

Sous l’impact de l’annonce du Brexit, les taux d’emprunt d’État français sont tombés à 0,17 %, laissant présager de nouvelles baisses de taux en septembre.

Lire la suite

Crédit immobilier, et si la baisse n’était pas finie

Au mois d’avril 2016, les taux de crédit immobilier du secteur concurrentiel, recensés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA, se sont établis à 1.81% en moyenne, dont 1.89 % pour l’accession dans le neuf et 1.80 % pour l’accession dans l’ancien.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales